Comment réaliser un time lapse (video accélérée) : la prise de vue

Un time lapse est une vidéo qui va diffuser des images d’une action filmée, mais en un temps beaucoup plus court. Cela donne ainsi un effet accéléré :

[FMP width=”600″ height=”338″]http://www.enviephoto.fr/flash/timelapse.flv[/FMP]

Il existe plusieurs méthodes pour réaliser ce type d’effet. On peut par exemple enregistrer une vidéo classique, puis utiliser un logiciel pour ne prendre qu’une image sur 10. Cela donnera une vidéo dont l’action sera accélérée par 10. Le problème étant d’enregistrer une vidéo de plusieurs heures…

Matériel nécessaire

Une autre méthode se base uniquement sur des photos, et non plus sur de la vidéo. Le but consiste à prendre une série de clichés à intervalle régulier, pour ensuite les assembler et en faire une vidéo. Cette méthode nécessite peu de matériel, mais il faut se doter d’au moins deux choses :

  • un bon trépied : durant la série de prise de vue, il est indispensable de ne pas bouger l’appareil photo. Le moindre mouvement involontaire sera visible et désagréable lors du visionnage de la vidéo. Je parle ici de mouvement involontaire car il est tout de même possible de réaliser un time lapse en bougeant l’appareil, mais le mouvement doit alors être contrôlé et très régulier. Cela nécessite du matériel adapté.
  • un intervallomètre : les photos doivent être prises à des intervalles de temps régulier. Le moindre décalage dans le temps d’un cliché donnera un effet de lag sur la vidéo finale. Il est donc très difficile (et particulièrement ennuyant) de déclencher l’appareil à la main. Il faut donc utiliser un intervallomètre qui permettra d’automatiser le déclenchement. Certains appareils en sont pourvus, comme le D7000 par exemple. Pour les autres, vous en trouverez pour moins de 20 euros sur Internet (ebay, amazon, …).

Une fois équipé, il ne reste qu’à trouver un sujet (une foule, le ciel, un paysage, …) puis à positionner votre appareil sur le trépied. Pour éviter tout mouvement, j’accroche souvent un poids supplémentaire à mon trépied et j’essaie de positionner le tout sur un sol bien stable, et à l’abri du vent.

Calculer les bons paramètres

Il ne reste plus qu’à faire les calculs… Et oui, malheureusement, un peu de mathématiques sont nécessaires pour bien régler les paramètres de prise de vue et obtenir ce que l’on souhaite au final. On sait que pour avoir une sensation de fluidité, une vidéo doit présenter au moins 24 images par seconde (standard du cinéma). Si on veut enregistrer un événement qui dure deux heures, et avoir un film en time lapse qui dure 2 minutes, il nous faut calculer l’intervalle de temps entre deux prises de vue.

2 minutes de film signifie qu’il nous faut 2 * 60 (secondes) * 24 (image par seconde du film final) = 2880 images.
On veut prendre des photos durant deux heures, ce qui nous fait 2 * 60 (minutes) * 60 (secondes) =7200 secondes.
Cela nous donne donc 2880 images à prendre en 7200 secondes, soit 1 image toute les 2,5 secondes. Il faut donc régler l’intervallomètre pour qu’il prenne une photo toutes les 2,5 secondes, et le tout pour 2880 clichés.

Si vous ne voulez pas faire les calculs, vous pouvez toujours utiliser ce petit calculateur que j’ai mis en ligne : timelapse calculator

Régler l’exposition

Avant de démarrer, il faut réaliser une dernière étape : paramétrer l’exposition. En effet, si on laisse l’appareil photo en mode automatique, il va compenser les variations de luminosité et le rendu final risque de paraître peu naturel. Il faut donc le passer en mode manuel. Pour ma part, je regarde d’abord l’exposition que l’appareil choisit en automatique, puis je passe en mode manuel et je reporte l’ouverture, l’ISO et le temps de pause. Il faut tout de même faire attention à ce que l’on va filmer. Si par exemple on réalise un time lapse sur un lever de soleil, il est préférable de sous exposer l’appareil au départ, car quand le soleil va se lever, la luminosité va fortement augmenter et l’on risque de “cramer” les photos. A l’inverse, pour un coucher de soleil, je surexpose légèrement les photos .

Une fois l’exposition réglée, il ne reste plus qu’à laisser l’intervallomètre faire son travail, et récupérer les milliers de photos à la fin. Éviter de toucher l’appareil durant toute la séquence, le moindre mouvement sera perceptible sur la vidéo finale.

La création de la vidéo est expliquée dans cet article.
 

 

 

Tags: , , , , , , , , , ,

Posted in photographe-lille and tuto photo by adm_erwan on 22/September/2011 at 16:34.

9 commentaires

9 Replies

  1. Un tutoriel qui va me servir bientôt. Merci du retour.

  2. Corentin Nov 13th 2011

    Salut !

    Je viens de faire mon premier time lapse de lever soleil… J’ai pris les photos mais au fur et mesure de la prise de vue, bien que j’avais sous exposé a -2 IL au départ, les photos ont commencés à être cramées. Travaillant en mode M, j’ai donc régulièrement changer la vitesse d’obturation lors de la prise de vue afin d’avoir un diagramme potable et exploitable en post traitement sur l’ensemble de mes photos.
    Maintenant, je fais face a un autre problème.. Il faut que je re-echelonne l’expo de toute mes photos afin d’avoir un progression de luminosité régulier et sans différence brutale afin d’éviter des effets de scintillement lors du montage finale…
    Comment faites vous???

  3. adm_erwan Nov 13th 2011

    Bonjour Corentin,

    je n’ai jamais eu à travailler sur une correction d’exposition, mais je sais qu’il est possible de gérer ca dans certains logiciels. Vous pouvez essayer avec LRTimeLapse, ce logiciel permet de lisser les changements d’exposition en donnant une transition plus agréable à l’oeil (je crois que ce processus se nomme Deflicker). Si vous trouvez une solution satisfaisante, n’hésitez pas à la poster ici :)

    Erwan

  4. Bonjour,
    J’ai trouvé cet outil en ligne qui permet de faire des petits calculs simple pour les timelapses : http://www.photo-assistant.fr/

    Manu

  5. Merci pour l’information, l’outil me paraît bien sympa !

  6. Pierre Apr 6th 2012

    Bonjour,
    je viens de prendre mes clichés, en .NEF (Nikon D7000. Je veux les importer avecVirtualDub, mais ça me dit que le type de fichier n’est pas reconnu.
    Pouvez vous me renseigner sur le type de format à utiliser.
    Merci pour votre réponse et le tuto.

  7. Erwan Apr 6th 2012

    Bonjour,

    effectivement, virtualdub ne sait pas interpréter le format NEF des nikon. Il faut donc les exporter en JPEG, mais attention, il faut appliquer exactement le même traitement à toutes les images sous peine d’avoir une vidéo pas vraiment sympa à regarder …

    Bonne continuation,
    Erwan

  8. pierre Apr 11th 2012

    Merci.


Leave a Reply