Gimp : Outil Courbes

Je vous propose d’aborder un outil très puissant de Gimp : la gestion des courbes. Il permet de modifier la couleur, la luminosité, le contraste ou la transparence du calque actif ou d’une sélection. Alors que l’outil Niveaux vous permet d’agir globalement sur les tons sombres et les tons clairs, l’outil Courbes, lui, vous permet d’agir sur n’importe quel intervalle tonal.

Il est un peu complexe, il nécessite donc un petit entraînement avant de l’utiliser au maximum de ses possibilités. Mais une fois bien maîtrisé, il vous apparaîtra indispensable.

Je vous propose d’améliorer le contraste sur la photo ci-contre, prise en plein soleil.

Continuer la lecture…

Ajouter un commentaire

Gimp : Gestion des niveaux

Nous allons aborder l’un des outils permettant de gérer l’intensité tonale d’une image.  Il permet donc de corriger facilement une image manquant de contraste, trop exposée ou pas assez. De même, étant donné que l’on peut sélectionner le canal sur lequel appliquer les modifications, cet outil peut aussi servir à corriger des défauts dans les couleurs.

Dans l’explication qui va suivre, je me suis uniquement focalisé sur les modifications sur l’ensemble des canaux (Rouge-Vert-Bleu et alpha pour la transparence). Pour restreindre les modifications à un seul canal, il suffit de le choisir dans la liste déroulante “Canal”.

Il existe un autre outil plus puissant pour gérer l’intensité tonale de l’image, l’outil “Courbes” qui sera abordé dans un prochain tutorial.

Continuer la lecture…

Ajouter un commentaire

The gimp : Description de l’interface

Cet article est destiné à donner les bases de l’interface utilisateur du logiciel de retouche photo Gimp. Si vous souhaitez approfondir le sujet, n’hésitez pas à aller consulter la documentation (en français)  sur le site http://docs.gimp.org/fr/. J’en ai d’ailleurs repris quelques éléments dans cet article.

L’interface de cet outil étant très modulaire,  j’ai utilisé ici la configuration par défaut du logiciel. Vous pouvez rajouter ou enlever des fenêtres via le menu “Fenêtres” / “Fenêtres ancrables”.

On peut diviser l’interface en 4 parties importantes :

1. La boîte à outils : comme son nom l’indique, elle permet d’accéder à tous les outils que propose Gimp.
2. La configuration des outils : chaque outil propose plusieurs paramètres qui peuvent être réglés en fonction des besoins.
3. L’image en cours d’édition.
4. Les calques : cette fenêtre permet d’accéder aux calques, à l’historique des modifications, et à l’histogramme.

La partie 5 ici présentée permet de choisir les différentes brosses disponibles.

Continuer la lecture…

1 commentaire

La photo de la semaine [12/07/2010]

Pour cette semaine, une petite photo prise en pose longue (pour avoir un filé sur l’eau). Malheureusement, je n’avais pas de pied pour bien stabiliser l’appareil. Le filé n’est donc pas très prononcé…

Cascade

Cascade


1 commentaire

Mettre un cadre dans une photo

Il existe plusieurs techniques permettant de mettre en évidence une partie isolée d’une photographie. Ce tutorial va vous expliquer comment ajouter un cadre dans une photo, où l’image apparaîtra en couleurs, tandis que le reste de la photo sera en noir et blanc et flouté.
Afin de réaliser ce montage, nous allons utiliser les fonctionnalités suivantes de Gimp :

  • La duplication d’un calque
  • Le passage en noir et blanc d’un calque
  • L’ajout d’un flou

Continuer la lecture…

Ajouter un commentaire

Mise en couleur partielle

Le but de ce tutoriel consiste à transformer une image couleur en une image partiellement colorisée. Cet effet peut être utilisé afin de mettre en valeur un ou plusieurs éléments d’une photo. Le logiciel utilisé est ici “the gimp”, un éditeur d’images gratuit que l’on peut trouver sous Windows et sous Linux.
Afin de réaliser ce montage, nous allons utiliser les fonctionnalités suivantes de Gimp :

  • La duplication d’un calque
  • Le passage en noir et blanc d’un calque
  • La création d’un masque de calque
  • Peindre sur le masque pour n’afficher qu’une partie du calque

Continuer la lecture…

3 commentaires

A propos

Pour commencer les présentations, je suis originaire de la région lilloise et je travaille dans le domaine de la sécurité informatique. Cela fait maintenant plusieurs années que j’ai découvert la photo, avec l’achat d’un appareil numérique en 2001 (qu’on ne pouvait pas encore appeler compact) et la création d’un premier site destiné à partager mes photos avec mes proches. Après quelques années, et un peu poussé par un ami, je me suis orienté vers mon premier reflex numérique, un Konica minolta D5D, surtout pour des raisons de réactivité au déclenchement. Après seulement un an et demi de bons et loyaux services, mon D5D a commencé à montrer des signes de faiblesse (certainement lié à une chute malencontreuse), et j’ai donc investi dans un deuxième reflex en 2007. Konica minolta ayant été entre temps racheté, je me suis  naturellement dirigé vers Sony pour conserver mes optiques. J’ai ensuite migré vers Nikon en janvier 2011.

Mon intérêt pour la photo n’ayant cessé de grandir, j’ai enfin pris le temps nécessaire pour créer un site me permettant de présenter mon travail, et dans la foulée, créer un ensemble de tutoriaux sur les techniques liées à la photo. J’aime profiter de tous les moments de la vie pour pratiquer ma passion…

Depuis maintenant un peu plus d’un an, je me suis mis sous le status d’auto entrepreneur afin de réaliser des reportages photos, lors de différents évènements (mariages, journées portes ouvertes, séminaire d’entreprise, …). Vous pouvez avoir toutes les informations en consultant le site suivant.

Au niveau de mon matériel, je dispose aujourd’hui d’un reflex Nikon D7000 avec un objectif Sigma 17-70 2.8-4, un nikkor 35 1.8, et un flash Metz 58. J’ai aussi un sony alpha 300 accompagné d’un zoom sony 50 mm 1.8 (mon préféré), d’un tamron 17-50 2.8, et d’un tamron 18-250 3.5-6.3 (très utile pour voyager léger) et un flash cobra KM 3600HS(D).

Pour me joindre :

Email :
Facebook : Erwan Enviephoto

6 commentaires

Conseils pour la photographie : bien choisir son cadrage

Le format

Avant de prendre en compte les détails de la composition, il faut d’abord faire un choix important, le format de cadrage. Si l’on se contente des plus répandus, il en existe deux traditionnels : l’horizontal et le vertical. Si les appareils photos ont une prise en main adaptée à l’horizontal, c’est que ce mode correspond le mieux à la vision humaine. En effet, nos yeux ont une tendance naturelle à balayer une scène horizontalement. Les photos en mode « paysage » sont donc celles qui s’en rapprochent le plus.

Le format paysage est donc le plus adapté à la vision humaine, et doit être préféré lorsqu’il s’agit de prendre des paysages.

Continuer la lecture…

Ajouter un commentaire