Etes vous prêt à devenir photographe de mariage ?

L’avènement de la photographie numérique, puis la démocratisation du matériel de qualité (boîtiers réflexes), ont démultiplié le nombre de photographes passionnés. Si c’est votre cas, peut-être l’idée d’exercer une des activités photographiques phares vous a titillé : le mariage… Avez-vous les compétences ? Laurent Besnehard, photographe de mariage sur Caen, vous propose un retour d’expérience sur les différentes qualités requises, ainsi que les étapes à envisager avant de vous lancer.

Laurent Besnehard, photographe à Caen

« J’ai du matos correct, ma famille me dit régulièrement que je fais de belles photos… C’est sûr, je peux être photographe de mariage ! ». Loin de moi l’idée de vous affirmer que c’est impossible, bien au contraire, étant passé par là. Se lancer dans la photographie de mariage, sans avoir 25 ans d’expérience de photographe pro derrière, c’est possible. Mais soyons réaliste, ce n’est pas non plus accessible à tous les photographes passionnés du dimanche. L’idée vous tente ? Je vous propose de vous poser les questions ci-dessous.

Êtes-vous réellement un bon photographe ?

Laurent Besnehard, photographe de mariage sur Caen

Attention à ne pas s’enflammer suite aux compliments de grand-mamie qui aime beaucoup vos portraits du petit dernier de la famille… Sondez vos photos auprès d’un public un peu plus large et objectif, vos potentiels futurs clients ne seront pas aussi faciles à convaincre !  Et si les avis sont encore un peu partagés, entraînez vous: anniversaires, repas de famille, réveillons… la photographie de mariage, ça s’apprend. Je rencontre régulièrement des futurs mariés qui me disent avoir été démarchés par des photographes dont le book n’était pour le moins pas convaincant, voir ridicule, vous ne voudriez pas faire partie de ceux-là…

Avez-vous le bon matériel ?

La plupart des photographes vous diront que le matériel importe peu. C’est vrai. Mais peut être un peu moins vrai en mariage…

Côté boitier, point besoin d’avoir le dernier cri, mais tout de même du matériel vous permettant de shooter sereinement  jusqu’à 1600 iso. Il est également plus que préconisé d’en avoir deux : 1-pour avoir toujours à disposition un grand angle et un téléobjectif (pas question de changer d’objectif quand les mariés vont échanger les alliances !) 2-touchons du bois, mais si jamais un des boîtiers vous lâche en plein jour J, vous pourrez toujours travailler. 3-vous aurez l’air d’un pro. Pas la peine de donner un mauvais à priori au client avant qu’il ne voit vos photos…

Coté objectif, il va falloir investir dans les grandes ouvertures si vous n’en avez pas pour la faible profondeur de champs, et pour les situations de faible luminosité (mairie, église…). Des photos sans flash (ou flash d’appoint) sont la base pour vous différencier des photos de monsieur tout le monde.

Coté flash, une tête orientable sera tout de même bien utile en intérieur. Vous devez le maitriser pour être capable de le configurer en flash d’appoint, ou en débouchage des ombres.

Êtes-vous organisé ?

Laurent Besnehard, photographe de mariage sur Caen

 

Gestion des rendez-vous clients, de votre matériel le jour J, du planning et déplacement dans la journée… Une bonne couverture de l’évènement exigera beaucoup de concentration, et de méthodologie réfléchie. Il faudra être présent et prêt à déclencher aux moments et aux lieux clés, et être capable de switcher extrêmement rapidement entre les différents modes de vos appareils (entrée / sortie  de l’église et de la mairie par exemple). Tout cela demande une bonne préparation et de l’organisation.

 

Avez-vous les qualités relationnelles nécessaires ?

Dès les premiers rendez-vous avec les futurs mariés jusqu’à la classique photo de groupe, en passant par la séance photos de couple, le photographe de mariage se doit d’être serein, professionnel et agréable, mais également de savoir diriger dans la bonne humeur le couple ou un groupe de personnes pour arriver à ses fins photographiques…

Avez-vous les compétences informatiques nécessaires ?

Difficile aujourd’hui de proposer des prestations photographiques sans une certaine maitrise informatique. Au minimum, il vous faudra réaliser un site internet présentant votre activité de photographe, ainsi qu’un site pour diffuser les galeries photos de vos mariages.

Ces exigences ne vous font pas peur, et vous conforte même sur vos capacités à proposer un service de qualité? Tant mieux. Mais avant de vous lancer, un dernier conseil : exercez-vous sur quelques mariages en proposant vos services gracieusement (idéalement mariage de la famille ou de proches). Cela vous permettra non seulement de vous faire un petit book qui vous rendra plus crédible auprès de vos futurs clients, mais surtout d’acquérir une petite expérience primordiale pour ne pas vous « louper » lors de vos premières prestations officielles. Imaginez que, par un manque d’organisation, ou de maîtrise de votre matériel, vous manquez la photo du « bisous » à la mairie… Pire, que toutes vos photos dans l’église aient été prises à 1/20s, et que bien que ce ne soit pas visible sur l’écran du boitier, elles sont toutes légèrement floues. Votre maîtrise technique va être mise à rude épreuve, alors « rodez-vous », car vous n’aurez pas le droit à l’erreur !

Au final, si tout cela vous effraie un petit peu quand même, ne vous découragez pas, attendez le bon moment, et gardez à l’esprit que le jeu en vaut la chandelle : quoi de plus plaisant que de combler un couple de jeunes mariés en exerçant votre passion…

Laurent Besnehard,
Photographe à Caen

Un grand merci à Laurent pour son article, en espérant que cela puisse aider certains photographes se posant la question de devenir photographe de mariage… J’en profite pour souhaiter à tout le monde une bonne année 2013 !

Erwan

6 commentaires

Cours et conseils sur la photographie

La photographie fait partie de la branche des arts graphiques, au même titre que la peinture ou le cinéma. Comme pour toutes ces expressions artistiques, il faut débuter par une phase d’apprentissage des techniques, nécessaire pour s’exprimer librement par la suite. Même si la parfaite maîtrise de ces techniques ne vous assure pas de réaliser les plus belles photos, elle vous permet de transcrire au mieux vos idées et votre inspiration.

Pour aborder cette série de tutoriels, je vous propose de commencer par définir un certain nombre de termes utilisés via le glossaire. Une fois familiarisé avec ces termes barbares,  je vous propose l’article suivant afin de comprendre les différents éléments constituant un appareil photo.  Il est maintenant temps d’aborder le fonctionnement des objectifs en détaillant les notions de focale et d’ouverture qui leur sont propres.  Etant donné que rien n’est jamais parfait, abordons ensuite leurs qualités et leurs défauts.

Pour continuer sur la lancée, je vous propose un petit cours sur l’exposition, la gestion de la lumière, élément essentiel pour maitriser la photographie.

Avec tout ce que l’on vient de voir, il est maintenant possible de gérer la notion de profondeur de champ pour bien maitriser le flou qui donne un aspect plus artistique aux photos.

Après toutes ces considérations optiques et mécaniques, il est temps de faire une pause en revenant à un sujet un peu moins technique : les bases du cadrage et de la composition.

Maintenant que vous maitrisez les bases techniques de la photo, voyons un peu comment votre appareil enregistre vos images, en comparant le format RAW et le format JPEG

Pour ceux qui souhaitent aller un peu plus loin, je vous propose une explication sur le principe de l’autofocus (compact et reflex).

En ce qui concerne la gestion de la lumière, je vous ai mis un article détaillant la méthode que j’ai employée afin de créer ma propre boîte à lumière, très utile pour réaliser des packshots : construction d’une boîte à lumière.

C’est déjà un bon début, mais il reste encore plein de points à aborder. Les tutoriels arriveront en fonction de mes dispos…

3 commentaires

Retouche d’images

Cette partie du site est réservée au post-traitement, c’est à dire aux différentes retouches photos réalisées sur un ordinateur. La majorité des articles concerne Gimp, un outil de retouche d’image gratuit, disponible sous Windows et Linux. Bien que moins complet, et surtout moins rapide que son concurrent direct “Photoshop”, il est largement suffisant pour 99 % des photographes.

Les articles disponibles aujourd’hui sont :

1 commentaire

Le sénégal, petit tour du pays (Saly et ses alentours)

Je n’ai passé que très peu de temps à Saly, et je n’ai donc pas beaucoup d’information à donner. J’ai par contre séjourné une semaine du côté de la Somone, à une dizaine de kilomètres de là. Cet article fait suite à ceux-ci : Le sénégal – la préparation et Le sénégal – de Dakar à Saint Louis.

La somone, terre de rencontre

A la Somone, j’ai pu profiter de la proximité des enfants jouant sur la plage, et des entraînements de lutte Sénégalaise (sport principal pratiqués par les Sénégalais,  avec le foot bien sûr) pour faire connaissance avec quelques habitants. Les enfants sont très contents de pouvoir partager leurs techniques de pêche avec les touristes. Ils sont même heureux de poser pour quelques photos mais adoptent souvent des attitudes trop marquées rendant les photo trop “posées”.  En s’amusant un peu plus longtemps avec eux, on arrive tout de même à leur faire oublier progressivement la présence de l’objectif et à obtenir des clichés très intéressants.

5 sur 5

5 sur 5

Pêcheurs

Pêcheurs

Continuer la lecture…

6 commentaires

Urbex : visite de Dadipark

Très à la mode en ce moment, l’Urbex (exploration urbaine) consiste à visiter des lieux abandonnés généralement interdits et difficiles d’accès. Ces “visites” suivent certaines règles, notamment le respect du lieu et sa non dégradation.
Habitant le nord de la France, j’ai la chance de pouvoir profiter d’un pays très prolifique en friches industrielles, la Belgique. J’en ai récemment abusé en allant faire un tour dans un ancien parc d’attraction aujourd’hui abandonné, le DadiPark.
Ce parc a ouvert ses portes en 1949, et constituait un parc familial ayant accompagné l’enfance de très nombreuses personnes jusqu’en 2003. L’histoire n’est pas tout à fait claire, mais il semble qu’un accident impliquant un enfant se soit produit cette année là, et que cela ait mis un coup d’arrêt à l’exploitation du parc. Cela dit, la proximité d’autres parcs (Walibi, Bellewaerde) n’a certainement pas aidé…
Quoiqu’il en soit, le parc aujourd’hui est relativement simple d’accès, et l’ambiance qui s’en dégage vaut clairement le prix d’un réveil matinal et d’une poignée de minutes de route. L’entrée principal donne le ton, et nous plonge directement dans l’histoire de ce parc.

Entrée du parc Dadipark

Entrée du parc Dadipark

Continuer la lecture…

3 commentaires

Comment assembler des images pour créer un panorama (Hugin : solution gratuite)

Pour faire suite à l’article donnant quelques conseils à respecter lors de la prise de vue, ce tutorial va vous expliquer comment procéder à l’assemblage des photos pour obtenir un panorama sans défaut. Je vais décrire ici l’utilisation d’un logiciel gratuit, disponible sous Windows & Linux et assez simple d’utilisation : Hugin.
Continuer la lecture…

1 commentaire

L’envol

L'envol

L'envol

Cette photo d’un enfant s’amusant avec les oiseaux a été prise aujourd’hui au parc Barbieux, à Roubaix.

1 commentaire

Les photos panoramiques : comment bien gérer la prise de vue ?

Principe

Le format panoramique permet d’englober une scène en une seule image. Elle offre un rendu souvent très appréciable pour les photographies de paysage. Avec les possibilités apportées par l’évolution des technologies numériques, la photo panoramique est aujourd’hui à la mode. D’ailleurs, de plus en plus d’appareils sont directement équipés d’une fonction dédiée, permettant de créer un panorama simplement en bougeant l’appareil.

Pour ce faire, l’appareil va enregistrer toute une série de photos puis va les assembler afin d’obtenir le rendu final. Bien qu’assez efficaces, les images obtenues sont souvent de moins bonne qualité que celles que l’on pourrait obtenir avec l’aide de la puissance de calcul de nos PC. Ce petit tutorial va vous expliquer comment procéder aux prises de vue afin d’obtenir les meilleurs clichés permettant de créer un panorama. L’assemblage lui-même sera détaillé lors d’un prochain article.

Continuer la lecture…

Ajouter un commentaire